France relance : ce plan qui valait 100 milliards !

Publié le 05/09/2020

7 min

Publié le 05/09/2020

Temps de lecture : 7 min 7 min

Le Premier ministre Jean Castex a présenté le 3 septembre le vaste plan de relance de l’économie française. Baptisé « France relance », il doit de l’aveu même du président de la République « reprendre notre destin en main et construire la France de 2030 ». Un plan à 100 milliards tourné vers la transition écologique avec en ligne de mire d’importants moyens alloués à la rénovation énergétique, le développement de l’hydrogène vert, la décarbonation de l’industrie, la transition agricole et la transformation des mobilités. La filière biogaz n’y figure pas.

Par Laura Icart

 

C’est donc près de 100 milliards d’euros qui seront injectés, sur les deux prochaines années, dans l’économie française. L’Union européenne financera 40 % de notre plan de relance dont l’objectif stratégique, décliné en trois axes majeurs, écologie, compétitivité et cohésion sociale et territoriale, doit permettre de « moderniser l’économie française pour qu’elle soit plus durable, plus économe en ressources et plus compétitive » indique Matignon dans un communiqué. Pour y parvenir, 30 milliards seront directement fléchés vers la transition écologique. Si les 70 milliards restants seront consacrés à la fiscalité et au financement des entreprises, à l’emploi, à la formation des jeunes, à la modernisation de notre appareils productif, à l’innovation, à l’amélioration de notre système de…

Cet article est réservé aux abonnés de Gaz d'aujourd'hui, abonnez-vous si vous souhaitez lire la totalité de cet article.

Je m'abonne