Une « alerte rouge pour l’humanité »

La température de la surface terrestre a augmenté plus vite depuis 1970 que sur n’importe quelle période de 50 ans sur les 2 000 dernières années, estime le Giec dans son rapport.

Publié le 10/08/2021

4 min

Publié le 10/08/2021

Temps de lecture : 4 min 4 min

Le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) a dévoilé le 9 août le premier des trois rapports publiés dans le cadre de son sixième cycle d’évaluation du climat. À moins de 100 jours de la COP 26 qui se tiendra à Glasgow, le Giec s’alarme de l’accélération du réchauffement climatique alors que notre planète pourrait connaître une hausse de température de 1,5 degré dès 2030 et dans son sillage incendies, inondations et tempêtes, canicules, alors que ce mois de juillet est le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre selon un rapport de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

Par Laura Icart

 

Certaines conséquences du réchauffement de la planète, comme la fonte des glaces et la montée des eaux, sont…

Cet article est réservé aux abonnés de Gaz d'aujourd'hui, abonnez-vous si vous souhaitez lire la totalité de cet article.

Je m'abonne