Méthanisation : le gouvernement lance un AAP à 20M€ pour soutenir l’innovation

Publié le 05/10/2020

2 min

Publié le 05/10/2020

Temps de lecture : 2 min 2 min

Le gouvernement a lancé, ce matin, un appel projets (AAP) visant à faire « à faire émerger des solutions industrielles innovantes en matière de méthanisation afin de développer la compétitivité de la filière française »  dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA).

Par la rédaction de Gaz d’aujourd’hui

Annoncé la semaine dernière au congrès du gaz, par la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili , cet appel à projets doit soutenir des projets innovants et structurer de manière pérenne la filière méthanisation. Opéré par l’ADEME,  avec une enveloppe allouée de 20 millions d’euros, cet AAP doit permettre tout à la fois, selon le Ministère de la Transition écologique, « de contribuer à accélérer leur mise sur le marché et de développer une filière française »  et  » de concourir à l’atteinte d’une réduction de 30% des coûts de production à horizon 2030″ mais aussi « à l’amélioration de la rentabilité des installations. »

Faire émerger des solutions innovantes sur toute la chaîne de valeur

Cet AAP financera des solutions innovantes « de tout ordre » selon le MTE : technologiques, organisationnelles, conceptuelles, de services ou encore financières. Des solutions d’envergure amènent de créer « un effet structurant pour la filière » sur toute la chaîne de valeur (standardisation des procédés et équipements, professionnalisation des intervenants…). Baisse des coûts de production, développement d’une filière d’EnR d’avenir sur nos territoires, neutralité carbone sont autant d’objectifs à atteindre pour le MTE. Un appel à projets qui s’adresse aux entreprises et aux  acteurs de la recherche pour des projets individuels comme multi-partenariales.  Des projets de démonstrateurs industriels qui doivent , pour être sélectionnés, répondre à un certain nombre de critères : comme par exemple l’optimisation de la chaine logistique en amont comme en aval, l’augmentation du pouvoir méthanogène des intrants, l’optimisation des procédés de méthanisation et de méthanation, le développement de solutions digitales et d’outils d’analyse de données ou encore l’optimisation des coûts de raccordement du poste d’injection… La date limite de dépôt des projets est fixée au 26 mars 2021.