Les eurodéputés veulent plus de sobriété et plus de renouvelables

Publié le 18/09/2022

5 min

Publié le 18/09/2022

Temps de lecture : 5 min 5 min

 Le Parlement européen a voté le 14 septembre le relèvement des objectifs contraignants que va se fixer l’UE pour réduire sa consommation d’énergie à l’horizon 2030 mais aussi des objectifs pour accélérer l’essor des renouvelables et faciliter le recours à l’hydrogène bas-carbone. Les eurodéputés ont fixé à 45% contre 40% la part de  renouvelables à atteindre dans le bouquet énergétique européen d’ici à 2030.

 

Par la rédaction de Gaz d’aujourd’hui avec AFP

 

Réuni en séance plénière à Strasbourg, les eurodéputés ont adopté leurs positions sur les révisions de la directive sur les énergies renouvelables (RED III) et de la directive sur l’efficacité énergétique (EED) et relevé les objectifs, tels que proposés par le REPowerEU ouvrant la voie aux négociations entre le Parlement et les Etats membres pour finaliser le texte. Dans son projet, Bruxelles fixait un objectif contraignant de 40% de renouvelables dans le bouquet énergétique européen d’ici à 2030,…

Cet article est réservé aux abonnés de Gaz d'aujourd'hui, abonnez-vous si vous souhaitez lire la totalité de cet article.

Je m'abonne