Le Haut Conseil pour le climat veut « intégrer le plan de relance dans les limites du climat »

Publié le 08/07/2020

8 min

Publié le 08/07/2020

Temps de lecture : 8 min 8 min

Le Haut Conseil pour le climat a publié ce matin son rapport neutralité carbone 2020 « Redresser le cap, relancer la transition » qui dresse un bilan de l’année écoulée en termes d’émissions de gaz à effet de serre (GES) et évalue les politiques publiques climatiques. Si « des progrès dans la gouvernance sont notables, peu d’avancées structurelles quant au rythme de baisse des émissions  » relève le rapport du HCC, qui souligne même « une faible redevabilité du gouvernement sur les politiques climatiques ».

Par Laura Icart

 

C’est dans un contexte particulier, en plein remaniement ministériel, que le HCC présente ce 8 juillet son deuxième rapport annuel. Les 13 scientifiques (climatologues, économistes, sociologues, géographes…) membres de cet organisme indépendant créé en novembre 2018 par Emmanuel Macron et présidé par la climatologue Corinne Le Quéré, estiment que les « actions engagées par la France dans la lutte contre le changement climatique ne sont pas à la hauteur des enjeux ».

Un constat en forme de bis repetita, par rapport au premier rapport publié en juin 2019, qui pointait déjà « l’insuffisance » des actions entreprises par le gouvernement. Or il y a urgence pour les experts du HCC, qui note que 2019 fut l’année la plus chaude jamais enregistrée en Europe et que « l’enjeu n’est pas [désormais] d’intégrer le climat au cadre du plan de reprise, mais d’insérer le plan de reprise dans les…

Cet article est réservé aux abonnés de Gaz d'aujourd'hui, abonnez-vous si vous souhaitez lire la totalité de cet article.

Je m'abonne