La demande mondiale en GNL affiche une croissance continue

En 2021, l'Asie reste le principal bassin de croissance du gaz naturel liquéfié (GNL) avec une hausse de 7,1%.

Publié le 10/05/2022

7 min

Publié le 10/05/2022

Temps de lecture : 7 min 7 min

Les importations mondiales de gaz naturel liquéfié (GNL) ont atteint plus de 370 millions de tonnes en 2021, soit une hausse de 4,5 % par rapport à 2020, note dans son rapport annuel le Groupe international des importateurs de gaz naturel liquéfié (GIIGNL), publié jeudi 5 mai. Alors que l’Europe mise beaucoup sur le GNL comme alternative au gaz russe suite à la guerre en Ukraine, le président du GIIGNL, Jean Abiteboul estime que, si le GNL joue une rôle « vital » pour assurer la sécurité énergétique du Vieux Continent, le marché actuel est marqué par « un déséquilibre structurel entre la demande et la croissance de l’offre » et que « de nouveaux investissements seront nécessaires » pour accompagner la souveraineté énergétique de l’Europe, mais aussi la transition énergétique.

Par Laura Icart  

 

En 2021, les importations mondiales de GNL ont atteint 372,3 millions de tonnes, en croissance de 4,5 % par rapport à 2020, indique le Groupe international des importateurs de gaz naturel liquéfié (GIIGNL) dans son rapport annuel. C’est sans surprise l’Asie qui est restée l’année dernière le principal lieu de croissance de la demande, en hausse de 7,1 %. « La forte reprise économique en Chine, la hausse du gaz naturel pour la production d’électricité en Corée du Sud, des approvisionnements en gaz par gazoduc plus faibles que prévus vers l’Europe et la…

Cet article est réservé aux abonnés de Gaz d'aujourd'hui, abonnez-vous si vous souhaitez lire la totalité de cet article.

Je m'abonne