Une première cargaison de GNL « neutre en carbone » pour Total

Publié le 14/10/2020

2 min

Publié le 14/10/2020

Temps de lecture : 2 min 2 min

Total annonce la livraison de sa première cargaison de gaz naturel liquéfié (GNL) neutre en carbone. Pour le deuxième plus grand acteur privé de GNL au monde c’est une nouvelle étape pour réduire l’intensité carbone de ses activités sur l’ensemble de sa chaîne de valeur.

Par la rédaction de Gaz d’aujourd’hui

 

La Chinese National Offshore Oil Corporation (CNOOC) a reçu, le 29 septembre, la première cargaison « neutre en carbone », comprenez en réalité que la quantité d’équivalent dioxyde de carbone associée à l’empreinte carbone globale de la cargaison de GNL a été compensée par Total et la CNOOC via deux projets de réduction d’émissions certifiés VCS (verified carbon standards). Cette première cargaison, dont le chargement a été effectué depuis l’usine de liquéfaction d’Ichthys, en Australie, marque pour Laurent Vivier, directeur gaz de Total « une nouvelle étape dans [notre] volonté d’accompagner nos clients vers la neutralité carbone », avec des émissions de carbone qui ont été compensées sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

Compenser son empreinte carbone

L’empreinte carbone de la cargaison de GNL a donc été compensée par le financement de deux projets : un projet éolien baptisé Guyuan dans la province chinoise du Hebei, qui « vise à réduire les émissions générées par la production électrique à partir de charbon dans le nord de la Chine » précise le communiqué et le projet Kariba REDD+, un programme de protection des forêts du Zimbabwe qui permet aujourd’hui de garantir la protection de 784 987 hectares de forêt et de faune sauvage sur la rive sud du lac Kariba, au Zimbabwe. Si le groupe français n’a toutefois pas communiqué sur le coût de ces compensations, il nous indique que si « la demande de GNL neutre en carbone est aujourd’hui émergente, et les projets traités au cas par cas. » , il y aurait « un potentiel à explorer car à terme nous pourrions voir dans le GNL neutre en carbone un élément de différenciation sur le marché ». Total nous a également indiqué que certains de ses partenaires ont commencé à introduire, dans leurs appels d’offres, « des éléments relatifs à la mesure des émissions de carbone, aux méthodologies liées, ainsi qu’à l’accès à des mécanismes de compensation. »

 

La Seine ©Total.