Engie lance un appel à projets biométhane dans les Hauts-de-France

Publié le 23/07/2019

2 min

Publié le 23/07/2019

Temps de lecture : 2 min 2 min

Le 22 juillet, Engie a lancé un appel à projets pour soutenir le développement du biométhane dans les Hauts-de-France. Soutenu par la région et par l’Ademe, il vise à faciliter le financement de projets d’injection de biométhane d’origine agricole.

Par la rédaction de Gaz d’aujourd’hui

 

La région Hauts-de-France compte déjà sur son territoire onze sites de méthanisation en injection, huit d’entre eux injectant « à la ferme ». Cet appel à projets indique que « les lauréats bénéficieront d’une enveloppe allant jusqu’à 200 000 euros et pourront être au nombre de quinze ». Le budget total est estimé à 2 millions d’euros.

Cette initiative d’Engie fait écho à la volonté du groupe d’accélérer le développement du biométhane dans les territoires en mobilisant jusqu’à 800 millions d’euros d’investissement dans les cinq prochaines années, avec l’ambition de produire un volume de 5 TWh par an de biométhane à l’horizon 2030.

Le dynamisme des Hauts-de-France

L’énergéticien, qui compte depuis l’acquisition de Vol-V Biomasse, en février dernier, 80 projets de méthanisation dans notre pays, souhaite participer au dynamisme de la région Hauts-de-France dans la production de gaz verts. Elle représente 12 % du potentiel global de production de gaz renouvelable en France selon l’étude de l’Ademe, GRDF et GRTgaz « Un mix de gaz 100 % renouvelable en 2050 ».

La région porte des ambitions très grandes elle qui s’est fixé comme objectif en 2016 de devenir la première région européenne en termes de quantité de biométhane injecté par les acteurs régionaux de la filière organisés dans le cadre d’un collectif opérationnel régional pour le biométhane injecté (dit « Corbi »). Dans les Hauts-de-France, les projets inscrits dans le registre des capacités représentent 2 825 GWh par an, qui en font la deuxième région de France en termes de capacité totale réservée.